Voir Panier «FRESCOBALDI – Affetti cantibile» a été ajouté à votre panier.
Telemann - Tutti Flauti by Arion Baroque Orchestra with Jaap ter Linden

TELEMANN – Tutti flauti !

$17.40

Arion Orchestre Baroque
Chef invité : Jaap ter Linden
Solistes : Matthias Maute, flûte à bec
Sophie Larivière, flûte à bec
Claire Guimond, flûte baroque
Mika Putterman, flûte baroque
2005, EMCCD7763

Cet album propose des concertos pour diverses combinaisons de flûtes, de flûte à bec et autres instruments de ce compositeur aussi prolifique qu’inventif que fut Telemann. On y retrouve les solistes exceptionnels que sont les flûtistes à bec Matthias Maute et Sophie Larivière, les flûtistes Claire Guimond et Mika Putterman, le bassoniste Mathieu Lussier, la violoniste Chantal Rémillard et le chef invité Jaap ter Linden qui troque son violoncelle.

*** Nomination JUNO Awards (Canada)***
Disque de l’année, musique classique, grands ensembles.

*** Nomination, Prix Opus ***
Disque de l’année musique médiévale, de la renaissance et du baroque.

*** Nomination Gala de l’ADISQ 2006 ***
Disque classique, grands ensembles

Un jeu d’une telle beauté et d’une telle virtuosité dicte les standards à atteindre!  – Early Music Review (Royaume-Uni), août 2005 .

Description du produit

Arion Orchestre Baroque
Chef invité Jaap ter Linden
Solistes: Matthias Maute et Sophie Larivière , flûte à bec
Claire Guimond et Mika Putterman , flûte baroque.

Georg Philip TELEMANN (1681-1767)

Notes de programme


Concerto grosso en mi mineur pour 2 flûtes traversières, violon, orchestre à cordes et basse continue TWV 53:e 1

1 Larghetto – Adagio 3 :11
2 [Allegro] 2 :31
3 Largo 2 :53
4 Presto 2 :41

Concerto en la mineur pour flûte à bec, viole de gambe, orchestre à cordes et basse continue TWV 52:a 1

5 Grave 3 :28
6 Allegro 4 :02
7 Dolce 3 :07
8 Allegro 3 :50

Concerto en fa majeur pour flûte à bec, orchestre à cordes et basse continue TWV 51:F 1

9 Affettuoso 3 :10
10 Allegro 3 :31
11 Adagio 3 :12
12 Menuett I – Menuett II 2 :32

Concerto grosso en si mineur pour 2 flûtes traversières, basson, orchestre à cordes et basse continue TWV 53:h 1

13 Grave 3 :33
14 Vivace 2 :29
15 Dolce 2 :35
16 Allegro 2 :53

Concerto en si bémol majeur pour 2 flûtes à bec, orchestre à cordes et basse continue TWV 52:B 1

17 Grave 2 :13
18 Vivace 1 :43
19 Tendrement 2 :04
20 Gaÿement 2 :27

Concerto en mi mineur pour flûte traversière, flûte à bec, orchestre à cordes et basse continue TWV 52:e 1

21 Largo 3 :29
22 Allegro 3 :56
23 Largo 3 :15
24 Presto 2 :47

Arion Orchestre Baroque

Vivacité – Fraîcheur – Imagination

Les musiciens d’Arion se sont réunis pour la première fois en 1981. La direction artistique de l’ensemble est assurée depuis sa fondation par la flûtiste Claire Guimond. La clarté et la fraîcheur de leurs interprétations ont été remarquées dès les premiers concerts; la finesse ainsi que l’expression de leurs lectures d’œuvres baroques choisies et variées n’ont pas été démenties depuis 24 ans. Un souci constant du détail a placé l’Ensemble parmi les meilleures formations canadiennes de musique ancienne.

Le groupe propose des œuvres instrumentales et vocales pour orchestre de chambre dans sa prestigieuse série de concerts montréalaise, avec le concours de plus d’une vingtaine de musiciens et la participation de chefs de renommée internationale.

Gagnant de plusieurs prix et bourses, Arion a effectué de nombreuses tournées au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en Europe. Au cours des dernières années les musiciens d’Arion se sont produits de part et d’autre de l’Amérique du Nord avant d’entamer une importante tournée au Royaume-Uni, (incluant une première londonienne au prestigieux SouthBank Centre.

Que ce soit sous forme de quatuor ou d’orchestre de chambre, Arion compte une discographie de vingt-deux titres distribuée internationalement. Y ont concouru des musiciens réputés tels que la flûtiste Marion Verbrüggen, les sopranos Agnès Mellon et Suzie LeBlanc, les altos Matthew White et Daniel Taylor, le baryton Max van Egmond et la violoniste et chef Monica Huggett, ainsi que Barthold Kuijken et Jaap ter Linden.

Arion est membre du portail early-music.com, un site voué à la promotion des artistes et artisans de la musique ancienne.

 

jaap ter lindenJAAP TER LINDEN, chef invité, violoncelle baroque et viole de gambe.

Au violoncelle ou à la viole de gambe, Jaap ter Linden est au nombre de ceux qui font la mode dans la pratique actuelle de la musique baroque en Europe. Il s’est tenu auprès du berceau de différents ensembles baroques, dont on ne pourrait imaginer l’absence dans le monde des concerts actuel. Ainsi, dès l’achèvement de ses études de violoncelle et de viole de gambe (ce dernier instrument auprès de Sigiswald Kuijken), il a fondé avec Ton Koopman l’ensemble Musica da Camera. Par la suite, Jaap ter Linden a joué successivement avec Musica Antiqua Köln, The English Consort et, jusqu’en 1997, The Amsterdam Baroque Orchestra.

Depuis lors il se consacre essentiellement à la musique de chambre. Il est aussi de plus en plus sollicité par des orchestres baroques ainsi que ‘modernes’. Son premier enregistrement des suites pour violoncelle de Bach, en 1997, obtint un grand succès. Jaap ter Linden est un partenaire régulier des violonistes Andrew Manze et John Holloway, des clavecinistes Lars Ulrike Mortensen et Richard Egarr, ou encore du pianofortiste Ronald Brautigam.

Au sommet d’une carrière longue et variée, Ter Linden est à la tête d’une vaste discographie, tant orchestrale que chambriste, comprenant des enregistrements avec Andrew Manze, Richard Egarr, René Jacobs, Peter Schreier, Ton Koopman, Reinhardt Goebel, John Holloway et Lars Ulrik Mortensen. Récemment il a enregistré les Sonates pour Violon de Jean-Féry Rebel (avec Manze et Egarr), et les Concertos pour Hautbois de J.S. Bach et fils avec PaulineOostenrijk et NieuwSinfonietta Amsterdam.

Les invitations récentes à diriger, émanant d’orchestres tels que Nieuw Sinfonietta Amsterdam, Amsterdamse Bachsolisten, Deutsche Kammerphilharmonie, Concerto Köln, Portland Baroque Orchestra, The European Union Baroque Orchestra et la Beethoven Academie, soulignent une fois de plus l’importance de Jaap ter Linden, non seulement du point de vue du jeu instrumental, mais aussi et surtout comme un interprète visité par la grâce. Après des tournées avec entres autres le Mozart Akademie, dans la saison 2002-03 il a été invité par le San Francisco Philharmonia Baroque, et i rejoindra l’ensemble Aion et l’orchestre du Conservatoire de Genève.

Pédagogue estimé, son nom est indissociable du Conservatoire National de La Haye et de l’Akademie de Würzburg. En outre, il donne des cours et des séminaires dans toute l’Europe.


matthias mauteMATTHIAS MAUTE, flûte à bec

Matthias Maute est né en Allemagne en 1963. Il a acquis une réputation internationale en tant qu’interprète de flûte à bec, de flûte traversière et de compositeur. Le premier dans la catégorie soliste du prestigieux Concours de musique ancienne de Bruges en Belgique obtint en 1990, témoigne de l’appréciation de son jeu. Sur cette envolée, il décide d’allouer à l’Ensemble Caprice toute son énergie créatrice à l’élaboration de programmes musicaux originaux ponctués de ses arrangements et compositions. Avec l’ensemble,il a joué dans les festivals importants du monde de la musique ancienne.

En 1994, il gagnait également avec le Trio Passagio le concours de musique de chambre de l’Impressariat hollandais qui lui valait des tournées de concerts en Hollande, en France et en Inde. En 2003 et 2004, il donnera une série de concerts dans le cadre d’une tournée des Jeunesses Musicales du Canada. Membre de l’ensemble new-yorkais Rebel, il effectue régulièrement des tournées en Europe et aux États-Unis en tant que soliste à la flûte à bec et à la flûte traversière. En juin 2003, le Boston Early Music Festival l’invitait en tant que flûtiste soliste du festival. Outre son travail en musique de chambre, Matthias Maute est première flûte de l’orchestre baroque Trinity Consort à Portland (Oregon) sous la direction de Eric Milnes et du Rebel Baroque Orchestra à New-York sous la direction de Owen Burdick.

L’ensemble de ses compositions sont publiées chez Amadeus (Suisse), Carus (Allemagne), Moeck (Allemagne), Mieroprint (Allemagne) et chez Ascolta (Hollande). Ses compositions occupent une place importante dans le monde de la musique ancienne d’aujourd’hui et se retrouvent fréquemment dans divers programmes de concerts en Europe et en Amérique.

Il est également professeur à l’Université McGill de Montréal et s’est fait inviter par le San Francisco Early Music Society, le Recorder Academy de Bloomington en Indiana et au Mozarteum de Salburg en Autriche. M. Maute est l’auteur d’un livre sur l’improvisation, qui sera publié chez Breitkopf & Härtel, et dont la sortie est prévue au printemps 2004. Il enregistre sous étiquette Dorian (États-Unis), Atma Classique (Québec), Vanguard Classics (Hollande) et Antes Edition (Allemagne).

 

sophie lariviereSOPHIE LARIVIERE, flûte à bec

Sophie Larivière travaille activement depuis 1997 avec l’Ensemble Caprice dont elle est la co‑directrice artistique. Avec eux elle a effectué plusieurs tournées qui l’ont amené à participer à des événements importants du monde de la flûte à bec dont le Symposium international de flûte à bec à Stuttgart, La Série de flûte à bec en Allemagne à Schwelm et au Festival de flûte à bec de Stockstadt en Allemagne. Sous l’égide des Jeunesses Musicales du Canada, en 2003 et 2004, elle entreprendra avec l’Ensemble Caprice et leur spectacle Folies d’Europe, une tournée d’une trentaine de concerts. Elle estégalement l’invitée de plusieurs ensembles du milieu de la musique ancienne. Elle donne des concerts avec l’Ensemble Arion (Montréal), Le Studio de Musique ancienne de Montréal, l’Ensemble Rebel (New York),Les Idées Heureuses (Montréal), Les Violons du Roy (Québec) et le Theatre of Early Music. Avec cet ensemble elle a participé au Festival de musique ancienne de Vancouver. En octobre 2003, elle a participé à un concert Monteverdi avec le New-York Collegium Musicum avec le chef invité, Andrew Parrott.

Elle est deuxième flûte traversière du Rebel Baroque Orchestra à New-York sous la direction de Owen Burdick. Elle a enregistré avec les ensembles suivants : l’Ensemble Caprice, l’Ensemble Arion, le Theatre of Early Music et avec l’Ensemble Claude Gervaise sous les étiquettes Atma Classique, Antes Edition et Interdisc.

Sophie Larivière travaille activement avec l’Ensemble Caprice dont elle est la co-directrice artistique. Avec eux elle a effectué plusieurs tournées qui l’ont amené à participer à des événements du monde de la flûte à bec.

 

claire guimondCLAIRE GUIMOND, flûte baroque

Figure de proue de la musique ancienne au Canada, la flûtiste Claire Guimond est de plus en plus sollicitée à se produire de part et d’autre de l’Atlantique.

Outre de nombreux récitals et concerts, elle a enregistré plusieurs émissions pour les télévisions et radios nationales canadienne, britannique, belge, irlandaise et mexicaine. Ses engagements comprennent, au Canada, l’orchestre Tafelmusik, le Festival international de musique ancienne de Lamèque ainsi qu’à l’étranger l’ensemble britannique Avison, l’Orchestre de la Chapelle Royale et l’Orchestre baroque de Limoges (France). Elle a joué sous les prestigieuses baguettes de Ton Koopman, Andrew Parrot, Jordi Savall, Nicholas Mcgegan, Philippe Herreweghe et Bruno Weil.

Claire Guimond est par ailleurs membre fondateur de l’Ensemble Arion, un orchestre baroque dont elle assure depuis 1981 la direction artistique et avec lequel elle s’est produite en Amérique du Nord et du Sud et en Europe. Son actif discographique comprend une vingtaine de disques compacts distribués à l’échelle internationale, dont une quinzaine avec Arion. Elle se produit également avec des clavecinistes reconnus tels que Luc Beauséjour, Gary Cooper et Maggie Cole.

Ses enregistrements ont suscité les critiques les plus élogieuses de la part de la presse canadienne et étrangère : ainsi les Sonates de Joseph de Boismortier, avec le claveciniste Luc Beauséjour, ont-elles remporté un 10/10 auprès de la revue française ‘Répertoire’ alors que la même publication saluait en Claire Guimond « une flûtiste avec laquelle il faudra désormais compter » suite aux Douze fantaisies pour flûte seule de G.P. Telemann.

Elle a fait ses débuts londoniens à la prestigieuse Wigmore Hall en compagnie de la claveciniste Maggie Cole et de la violoniste Catherine MacIntosh.

Claire Guimond assure la direction artistique du Festival international de musique baroque de Lamèque depuis septembre 2000 et elle est membre du portail early-music.com, un site voué à la promotion des artistes et artisans de la musique ancienne.

 

mika puttermanMIKA PUTTERMAN, flûte baroque

Née à Montréal, Mika Putterman a découvert la flûte baroque lors de sa deuxième année d’études au CEGEP alors qu’elle se consacrait à la flûte traversière moderne. Elle a poursuivi ses études à l’Université McGill en suivant l’enseignement de la flûtiste baroque Claire Guimond. Après avoir obtenu un baccalauréat en interprétation de musique ancienne et de littérature (avec distinction), elle fut admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et s’est établie en France.

De 1997 à 2001, elle a été l’élève de Barthold Kuijken et de Marc Hantaï au Koninklijk Conservatorium de Brussels

Mika produit à Montréal une série de concerts intitulée Autour de la flûte mettant en vedette la flûte traversière en bois de l’époque baroque à l’époque romantique. Elle joue aussi fréquemment au Canada et en Europe, notamment avec les ensembles Arion (Montréal), Tafelmusik (Toronto), Il Fondamento (Belgique), XVIII-21 (France), Les Menus Plaisirs du Roy (France), s’est produite avec des membres de La Petite Bande et a été invité à plusieurs festivals en France. Elle a notamment travaillé sous la direction de Paul Dombrecht, de Manfredo Kramer, de Barthold Kuijken, de Jeanne Lamon, d’Hervé Niquet, de Jaap Ter Linden, de Dominique Visse et de Julian Wachner. Plusieurs de ses concerts ont été captés par CBC et Radio-Canada.

En 1996, Mika a remporté aux Etats-Unis le concours Baroque Flute Masterclass competition de la National Flute Association, et en 2003, elle a été finaliste aux concours de musique baroque de Munich et d’Anvers.


Enregistré les 29, 30 novembre et 1er décembre 2004 à l’église Saint-Augustin-de-Mirabel, Québec

Producteur : Ensemble Arion., tous droits réservés
Producteur délégué : Claudia Berardi
Réalisateur : Anton Kwiatkowski, PJ Productions
Ingénieur de son : Anton Kwiatkowski, PJ Productions
Graphisme : Lucie Arsenault et Elise Bergeron pour Luz Design
Photos : Alexandre Choquette

Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère du Patrimoine canadien (Fonds de la musique du Canada).

© Ensemble Arion, MMV sous licence exclusive avec Les Productions early-music.com inc. Made in Canada

EMCCD 7763.